Historique

L’histoire de Rêvanous est encore récente puisque l’organisme a été créé officiellement en octobre 2002. Grâce à la foi des membres fondateurs dans le potentiel des personnes ayant une déficience intellectuelle, à leur ténacité et à leur crédibilité, Rêvanous a rallié en peu de temps toute une communauté autour de sa mission et de ses projets.

Février 2002: Rencontre au CLSC Ahuntsic

À l’initiative d’une travailleuse sociale du CLSC Ahuntsic, Madame Lorraine Joubarne, des parents de jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle se rencontrent pour la première fois. En plus du CLSC, des ressources des Services de réadaptation L’Intégrale accompagnent le groupe. L’idée germe rapidement de mettre sur pied un organisme de logement social. Au cœur du projet : l’intégration réussie des personnes ayant une déficience intellectuelle légère dans leur communauté.

Octobre 2002 : Les lettres patentes

Obtention des lettres patentes : Rêvanous voit le jour officiellement. Signature d’une entente entre Rêvanous, l’Office Municipal d’Habitation de Montréal (OMHM) et les Services de réadaptation L’Intégrale. Sept logements sont réservés au HLM Berri Lajeunesse pour des personnes ayant une déficience intellectuelle.

Mars 2003 : HLM Berri-Lajeunesse

Présentation du projet aux locataires du HLM. Le premier résident intègre son logement au HLM : un chez soi qu’il habite depuis.

Octobre 2003 : Premier conseil d’administration

Assemblée de fondation de Rêvanous et élection du premier conseil d’administration.

Mai 2004 : Une seconde entente avec l’OMHM

Signature d’une entente avec les mêmes partenaires (OMHM et SR L’Intégrale). Cette fois, sept logements sont réservés au HLM Les Hirondelles.

Janvier 2006: Les ateliers sur le développement de l’autonomie

À l'initiative d'une bénévole, membre du conseil d'administration, Rêvanous crée une série d’ateliers axés sur le développement de l’autonomie et des habiletés requises à la vie en logement. Ces ateliers amorcent une réflexion chez la personne déficiente intellectuelle et sa famille face à l’éventualité d’une vie autonome en logement.

Juin 2006 : Évaluation environnementale

Une évaluation environnementale Phase I a été complétée en juin 2006 par la firme en génie environnemental Sanexen. L’évaluation n’a révélé aucun indice de contamination potentielle et/ou réelle sur le terrain ou sur les terrains environnants où sera érigé la future résidence.

Mai 2007 : Description du projet architectural

Des esquisses architecturales ont été complétées en mai 2007 par la Firme Ruccolo + Faubert Architectes. Le projet comporte des:
  • Logements permanents pour personnes de 55 ans et plus, autonomes, financés dans le cadre du volet I du programme AccèsLogis : 41x 1cc ; 12 x 2 cc.
  • Logements permanents pour personnes avec déficience intellectuelle financés dans le cadre du volet III du programme AccèsLogis : 25x 1cc.

Septembre 2008 : Évaluation marchande

Une évaluation marchande a été complétée par la firme Picard Crevier Guertin et Associés en septembre 2008. La valeur marchande selon le zonage actuel est de 795 000 $.

Février 2009 : Acquisition

Le terrain appartient à la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Une entente de principes a été conclue à l’effet que la CSDM vende le terrain au prix de l’évaluation marchande selon le zonage actuel, soit 795 000 $.

Juin 2009 : Le zonage

Le projet architectural a été soumis au service d’urbanisme de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Le service d’urbanisme est d’avis que l’implantation proposée et la hauteur projetée du bâtiment sont acceptables. Le site est zoné institutionnel et une demande de modification sera déposée afin d’autoriser la fonction résidentielle. La demande de modification sera traitée dans le cadre de l’article 89,4 par l’arrondissement. Le site étant localisé près d’un parc et d’une école, la zone résidentielle existante ne sera que très peu affectée par le projet. En décembre 2009, un chèque de 9900,00$ a été envoyé à l’arrondissement pour le traitement de la demande de modification.

Juin 2010 : Rencontre avec le comité aviseur en urbanisme de la ville centre

Le 15 juin 2010 le CAU accueille favorablement le projet de modification du Plan d'urbanisme ainsi que l'octroi des dérogations à la réglementation qui sont requises pour permettre la réalisation de notre projet de résidence.

Août 2010 : Rencontre avec le comité consultatif en urbanisme de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville

Le 4 août 2010 le CCU Ahuntsic-Cartierville recommande l’approbation de notre projet de résidence.

Septembre 2010 : Réservation des unités de logements par la Société d’Habitation du Québec

Le 28 septembre 2010 la ville de Montréal, mandataire de SHQ, nous réserve 79 unités de logements dans le cadre des volets 1 et 3 du programme Accèslogis pour la réalisation de notre résidence. Un prêt de démarrage nous sera octroyé en décembre lors de l’engagement conditionnel.

Février 2011 : En attente de la décision du MELS

La CSDM ne peut vendre avant d’obtenir l’aval du MELS. Nous attendons avec impatience la décision du ministère.

Juin 2011: Accord du MELS

Le ministère de l'Éducation, des Loisirs et des Sports autorise la CSDM à vendre une parcelle de terrain situé dans la cour arrière de l'école.

Février 2012 : Engagement conditionnel

L'obtention de l'engagement conditionnel pour le projet Rêvanous donne le coup d'envoi pour compléter les plans définitifs et aller en appel d'offres.

Janvier 2015 : Prise de possession

Ouverture et prise de possession des Habitations Rêvanous le 16 janvier 2015. Plus qu'une réussite, ce projet d'habitation s'inscrit dans un processus de mixité sociale
© Rêvanous 2017. Tous droits réservés.
Une réalisation de Montréal.net et Poussin jaune.